Comment voyager en Europe moins cher et voir plus?

Quelques idées pour ceux, qui veulent voyager toujours plus sans dépenser une fortune sur les transports et le logement.

Même s’il subsiste des destinations touristiques d’or en France, telles que la capitale et le Côte d’Azur, soyons francs – on veut aller plus loin et découvrir le jamais vu. Mais, si on cherche de l’exotisme et de la diversité dans nos projets touristiques, il n’est point nécessaire d’aller trop loin : n’oublions pas qu’entre l’Europe occidentale et l’Orient il y a encore l’Europe de l’Est!
La Russie, la Biélorussie, la Moldavie, les pays baltes et, bien sûr, l’Ukraine… Ceux qui n’ont jamais visité cette partie du continent, peuvent toujours commencer par cette dernière, car, à comparer avec d’autres endroits, le coût de transport et la durée du trajet sont moindres. Il est facile de trouver des vols Paris Odessa pas cher, par exemple, dont le prix commence par 170 euros, et partir à la découverte de ce pays mystérieux!

Odessa, c’est cher ?

L’avantage incontestable de l’Ukraine, c’est que rien n’y est jamais trop cher. Une fois arrivé dans la ville, vous pourrez trouver une auberge de jeunesse en  plein centre historique à proximité de la mer et vous y installer pour 5 euros par jour, ou bien payer 95 euros et y rester un mois entier. Les dépenses quotidiennes sur les repas de base complets 3 fois par jour ne dépasseront 10 ou 12 euros. Le réseau de transport en commun étant très développé, permet de ne pas prendre de taxi et économiser toute une fortune en ne payant que 0,01 euro pour un trajet en tramway ou en « marchroutka » (minibus local).

Que voir ici ?

Les curiosités incontournables sont peu nombreuses à Odessa et sont situées à proximité de la mer: statue du Duc de Richelieu, monument à l’Orange, rue Primorska dans le vieux quartier, boulevard Frantsuzky et les plages les plus populaires (Lanzheron, Arkadia, Ibiza, Portofino etc). Les amateurs des boîtes de nuit pourront y revenir vers le soir pour profiter de l’ambiance des clubs ukrainiens.
Mais le meilleur conseil à donner à tous ceux qui viennent à Odessa est de se promener le plus long et souvent possible et découvrir les ruelles étroites du quartier historique et les allées de hêtres, qui vont de la gare et le centre-ville jusqu’au vieux quartier et la mer. N’hésitez pas à tourner dans des petites rues ou venir dans les cours de grands immeubles anciens dont Odessa est si célèbre.

Quand vous aurez tout vu dans cette immense ville maritime, vous pourrez monter dans le train et partir à la découverte du reste du pays. La politique de prix sur les chemins de fer est extrêmement démocratique ici – le coût des billets est stable et ne dépend ni des saisons, ni des dates – et oscille entre 3 et 5 euros pour les trains couchettes, ou peut aller jusqu’à 16 euros pour les intercités.

Partagez cette info

Commentaires

commentaires

Catégories Voyage

Tags avion flux tourisme voyager