Un partage de responsabilité pour la sécurité dans le cloud

Migrer dans le cloud est une bonne solution pour certaines catégories d’entreprise. En effet, cette option reviendrait moins chère, notamment pour les …

Migrer dans le cloud est une bonne solution pour certaines catégories d’entreprise. En effet, cette option reviendrait moins chère, notamment pour les PME, que d’investir dans des logiciels de protection récents pour le serveur de messagerie, leur mise à jour et leur maintenance. Mais quels sont les parts de responsabilité de chaque entité lorsqu’on parle de sécurité dans le cloud computing ?

La sécurité avant tout dans le cloud computing

Pour les prestataires proposant le cloud computing et les utilisateurs des ressources, la responsabilité est partagée en termes de sécurité. Dans le cas des solutions en mode SaaS, les charges qui incombent aux fournisseurs sont plus lourdes. Cette technologie est donc plus sollicitée pour les emails saas. Par contre, la surveillance et la protection physique du datacenter se feront sous l’entière responsabilité du fournisseur de cloud. Le protocole de sécurité mis en place doit suivre les normes et les règlementations en vigueur.

La responsabilité des utilisateurs de la messagerie cloud

Malgré la mise en place des logiciels de protection performants, la sécurité de la messagerie cloud peut être mise en péril par les utilisateurs. Le lancement d’une application non protégée peut suffire à compromettre la sécurité de la messagerie cloud. Le partage de la responsabilité a donc pour but d’offrir aux clients l’opportunité de contrôler l’usage de cette solution tout en l’adaptant à leurs besoins.

En choisissant d’utiliser la messagerie cloud, les entreprises font barrière aux malwares et aux autres cyber-menaces. C’est également une solution contre le blacklistage des adresses IP utilisées par les salariés. La mise en place d’un protocole de sécurité efficace au sein d’une société permet de responsabiliser tous les utilisateurs du cloud computing afin que tout le monde, aussi bien les fournisseurs que les clients, puisse évoluer dans un environnement sain.

 

Partagez cette info

Commentaires

commentaires

Catégories High Tech

Tags cloud computing entreprise sécurité


1 Votes