Micolet : La boutique en ligne de vêtements de seconde main Micolet ouvre ses portes au marché français

Bilbao, 23 août 2017. Le site internet d’achat et vente de vêtements de seconde main pour femme Micolet arrive en France.

  • En ce mois d’août, le site d’achat et de vente en ligne de vêtements féminin leader sur le marché espagnol entame le lancement de son « e-commerce » en France.
  • com compte plus de 400 000 utilisateurs dont une centaine d’ « influencers » et de personnalités célèbres qui vendent leurs vêtements en ligne, sur notre « marketplace».
  • Micolet met la mode à la portée de tous, par ses nombreuses réductions atteignant jusqu’à 80%, et participe à la protection de notre environnement en collaborant activement à la réduction du CO2.

Le site internet d’achat et vente de vêtements de seconde main pour femme Micolet inaugure ce mois-ci le marché français avec son nouveau site internet : Micolet.fr. A partir du 16 août, les françaises peuvent acheter des vêtements quasi neufs de toutes marques sur ce marketplace digital avec des réductions qui peuvent aller jusqu’à -80%. Contrairement aux autres plateformes de vente de vêtements d’occasion, Micolet se charge de la gestion intégrale du processus d’achat-vente.

Dans un premier temps et pour le lancement du marketplace français Micolet.fr, les utilisatrices françaises peuvent acheter des vêtements, chaussures et accessoires comme neufs de grandes marques tels que : Zara, Mango, Stradivarius, Maje, Sandro… Mais également d’autres marques en exclusivité : Zadig&Voltaire, Marc Jacobs, Longchamp, entre autres. Dans un deuxième temps, il sera possible pour nos utilisatrices de vendre leurs vêtements sur notre marketplace français

Au jour d’aujourd’hui, Micolet.com est leader en Espagne dans son secteur d’activité, regroupant 400 000 utilisateurs. De plus, des centaines de bloggeuses modes et youtubers font confiance à Micolet.com et mettent en vente leurs vêtements. Parmi les plus connues, nous avons les actrices et présentatrices espagnoles Cayetana Guillén Cuervo y Kira Miró, l’actrice María Adánez, les mannequins Ariadna Artiles, Cristina Tosio y Noelia López… Et des références sur les réseaux sociaux comme  Trendy Taste, My Peeptoes, Arethalagalleta, Isabel Sanz, et bien d’autres.

 

Par amour de la mode et de l’environnement

Micolet a deux objectifs distincts, comme l’explique Aritza Loroño, le co-fondateur de la plateforme : “D’une part, être une boutique en ligne de vêtements  multimarques de seconde main avec des réductions qui peuvent atteindre jusqu’à -80% : c’est parier pour que la mode soit accessible à toutes les bourses. D’autre part, par la réutilisation des vêtements, chaussures, accessoires… C’est leur permettre une seconde vie, tout en collaborant à la réduction de milliers de kilos d’émissions de CO2 ». Cela est notamment dû au fait que le packaging utilisé est fabriqué avec des matériaux recyclés, contribuant à garantir une consommation plus durable pour l’environnement.

Ainsi, tous les articles que l’entreprise reçoit pour ses ventes qui ne conviennent pas aux critères de qualité – et dont les vendeurs ne souhaitent pas leurs retours – sont offerts à une ONG.

En croissance constante

Malgré son jeune âge, ce e-commerce s’est rapidement imposé sur le marché, et c’est actuellement un site de référence en Espagne pour des milliers d’utilisatrices qui visitent notre site internet, à la recherche de vêtements de seconde main de qualité et au meilleur prix. En effet, plus de 400.000 utilisatrices ont accordé leur confiance à Micolet. Et chaque jour plus de 1.000 nouveaux articles sont mis à la vente.

Cela a permis à cette plateforme d’atteindre un rythme de croissance de 20% mensuel. Une tendance qui pourrait se confirmer à la hausse à la fin de l’année, et durant l’année 2018, grâce à l’ouverture du marché français et à nos prévisions d’expansions au niveau européen. « En 2018 notre objectif sera d`être présent sur un total de cinq pays et de nous situer à la tête du marché de vente de vêtements de seconde main en Europe », a déclaré Aritza Loroño.

Partagez cette info

Commentaires

commentaires

Catégories e-commerce

Tags #basprix #enligne #modeenligne #secondemain France mode occasion


1 Votes