L’industrie publicitaire Web, peut-elle se passer des cookies ?

Aujourd’hui, l’industrie publicitaire web doit-elle s’inquiéter ? Pourtant, depuis plus de 5 ans, elle se professionnalise, proposant aux annonceurs un meilleur ROI …

Aujourd’hui, l’industrie publicitaire web doit-elle s’inquiéter ? Pourtant, depuis plus de 5 ans, elle se professionnalise, proposant aux annonceurs un meilleur ROI et aux éditeurs des formats publicitaires moins intrusifs. Bien entendu, tout cela est possible grâce aux fameux cookies. Ainsi est apparu des acteurs du retargeting et de ses publicités re ciblées. Pour plus d’explication sur ce sujet, je vous invite à lire ce billet sur http://comoclic.agence-presse.net/2014/02/25/la-publicite-re-ciblee-pour-les-nuls/ . Avec le retargeting, est arrivé sur le marché de la publicité web, les plateformes adexchange autorisant les annonceurs et les éditeurs à négocier en direct l’achat ou la vente d’inventaire. Bien attendu tout cela est possible avec le fameux cookie.

Hors les gouvernements étudient actuellement la possibilité de revoir leurs législations respectives concernant l’utilisation du cookie. Question : Que fait-on des données personnelles récupérées et du respect de la vie privée ? Depuis la promulgation de la directive européenne d’E-vie-privée 2002 et dans l’attente de nouvelles directives, les professionnels de la publicité sur Internet travaillent sur le développement de nouvelles technologies de substitution ou qui viendraient en complément aux cookies.

Dans cette ambiance, un nouveau rapport essaye de démontrer tout l’intérêt du cookie et de la publicité personnalisée. En effet, cette forme de publicité permet une connaissance fine de l’internaute, de ses habitudes de navigations et de ses centres d’intérêt. Selon ce rapport, la publicité avec cookies rapporte beaucoup plus aux éditeurs de sites avec un prix moyen payé par impression de 60% pour des utilisateurs avec de nouveaux cookies jusqu’à 200% pour ceux avec des cookies plus anciens. Toutefois,les grands éditeurs négocient toujours à des prix bien supérieurs et en direct la moitié de leur inventaire.

Découvrez le rapport : http://www.pharamon.com/blog/9/le-display-reste-un-atout-important-pour-la-digitale-economie..html

Les professeurs Howard Beales et Jeffrey Eisenach, les auteurs de ce rapport essayent de démontrer tout l’intérêt du tracking sur le web. Ils arguent qu’une publicité basée sur un cookie a plus de valeur et que plus il est ancien, plus il valorise l’impression publicitaire.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui, l’industrie publicitaire web repose sur l’existence du cookie. Tout cela est bien fragile. Rappelez-vous les menaces d’un acteur du web, Free, pour ne pas le nommer, menaçant la suppression de la publicité sur la livebox de Free. N’oubliez pas également l’accessibilité par les internautes de la suppression des cookies dans leur navigateur. Rajoutez les nouvelles directives des gouvernements et vous obtenez un lot d’incertitudes.

Et pourtant la gratuité de l’internet passe par la diffusion de la publicité. Que désirez-vous ?

Etes vous disposé à payer pour naviguer sur les sites à fort trafic ? Les discussions sur le sujet fleurissent ici ou là sur la toile et on a pas fini d’en parler. 

Partagez cette info

Commentaires

commentaires

Catégories Internet

Tags adexchange cookies display inventaire publicité web


2 Votes