Lancement de la première plateforme de télémédecine 100% dédiée à la santé des femmes.

Women Digital Clinic, plateforme innovante en télémédecine dédiée aux femmes. Laissez les nouvelles technologies prendre soin de votre santé à distance

Un service pour toutes les femmes en recherche d’expertise médicale

Expatriées, voyageuses, business women, mères de famille, futures mamans, françaises ou étrangères peuvent désormais avoir accès à une consultation avec un praticien spécialisé, depuis son domicile ou son travail, via son ordinateur ou son smartphone, 24h/24 et 7j/7.

Women Digital Clinic s’adresse à toutes les femmes qui désirent bénéficier de réponses concrètes, qualitatives et rapides à leurs questions médicales, de consulter un avis de spécialiste quelque soient leur activité ou leur lieu de résidence. Une équipe médicale composée d’experts en santé de la femme est maintenant facile d’accès, à portée de clic.

“Notre accompagnement était destiné à l’origine aux françaises expatriées ou en voyage, ayant du mal à accéder à des ressources ou conseils médicaux. Les premiers tests de la plateforme ont été un succès et rapidement, avec le simple bouche à oreille, nous nous sommes retrouvés à accompagner des femmes de différentes nationalités, qui reconnaissent la qualité de l’expertise médicale française” explique Florine Duplessis Saint Requier, sage-femme échographiste et co-fondatrice de Women Digital Clinic

La télémédecine, un engagement médical règlementé

Women Digital Clinic est une structure de télémédecine, cela signifie qu’elle a fait l’objet d’un dépôt de dossier auprès d’une Agence Régionale de Santé et du Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes. Elle s’engage notamment à respecter les articles R.6312-2 et R-6316-3 du Code de Santé Publique français portant sur les conditions de mise en œuvre d’un acte de télémédecine.

Tous les professionnels médicaux intervenant pour Women Digital Clinic sont inscrits au Conseil National de l’Ordre des Médecins ou au Conseil National de l’Ordre des Sages-femmes. Ils sont clairement identifiables par les patientes qui ont accès à leurs qualifications et à leur numéro d’inscription à l’Ordre. Il est précisé à la patiente que les téléconsultations ont pour vocation de compléter et d’encourager le suivi clinique du médecin traitant dans le cadre du parcours habituel et en aucun cas de le remplacer ou d’entrer en concurrence avec ce dernier.

La téléconsultation, comment ça marche ?

La téléconsultation doit être différenciée du téléconseil médical désormais proposé par de nombreuses plateformes sur internet. Il s’agit d’un véritable acte médical.

  1. La patiente se connecte sur une interface simple et fonctionnelle afin de réserver un créneau qui lui convient pour sa consultation en ligne.
  2. Elle reçoit des informations sur son praticien (nom, numéro d’inscription à l’Ordre, diplômes, etc.) et se connecte sur son espace sécurisé pour y signer, comme le veut la législation, un consentement.
  3. A l’heure programmée, elle retrouve son spécialiste dans une visioconférence sécurisée lors de laquelle elle peut aborder l’ensemble des sujets qu’elle souhaite.
  4. A l’issue de la consultation, elle peut accéder sur son espace personnel à un compte-rendu médical détaillé, rédigé par son praticien.

Le prix de la téléconsultation est fixé à 95 euros pour une durée illimitée. Pas de tarification à la minute, le praticien prend le temps nécessaire pour chaque patiente. « Nous avons beaucoup de chance en France avec un accès à des soins de grande qualité pris en charge par les assurances. Le prix moyen d’une consultation en gynécologie dans les pays développés se trouve autour de 142 euros, et cela peut culminer autour de 350 euros aux Etats-Unis par exemple. L’idée est aussi de pouvoir apporter des réponses qualitatives à un maximum de femmes, pour un tarif plus accessible que ce qu’elles trouvent dans leur pays de résidence, tout en finançant le développement de notre technologie et en attirant des praticiens exceptionnels. » précise Pierre-François Verley, co-fondateur de la solution.

A l’aube d’une nouvelle ère médicale avec des soins qui s’invitent à domicile, 86% des patients interrogés par TNS-Sofres pour Mondial Assistance sont favorables à un suivi médical à distance. La téléconsultation c’est donc aussi l’avenir de la santé…

Contact :

Florine Duplessis Saint Requier

Présidente et Co-fondatrice

hello@womendigitalclinic.com

Partagez cette info

Commentaires

commentaires

Catégories Internet

Tags e-santé grossesse gynécologie obtétrique startup télémédecine


1 Votes