Inspiré par un Français, l’app de rencontre Mint recueille des histoires de rencontres

Paul, un étudiant français, a inspiré l’application de rencontres Mint de recueillir et publier des histoires de rencontres de ses utilisateurs.

Paul, un étudiant français, a publié l’histoire d’un défi qu’il a réalisé cette année. Cette histoire a inspiré l’application de rencontres Mint de recueillir et publier des histoires de rencontres de ses utilisateurs.

Paul a publié un article de blog sur BuzzFeed (en Anglais) à propos de son voyage à Riga. Il a accepté fou de se rendre à 10 rendez-vous en 2 semaines. En utilisant l’application Mint, qui est très populaire dans la ville natale de l’application, le jeune homme a réussi à se trouver – presque – 10 rendez-vous et a passé de très bons moments. Il décrit ouvertement des situations amusantes et romantiques, nous offrant un aperçu réaliste et comique de l’environnement moderne des rencontres : rencontrer une fille ivre pour le petit déjeuner, passer des heures à chercher des myrtilles, découvrir une personne qui ne ressemble pas du tout à sa photo de profil et bien d’autres situations.

« Après avoir lu son blog, nous avons pensé qu’il serait bien de s’en inspirer », déclare Katrina Aboltina, responsable de contenu. « C’était une opportunité incroyable de voir l’impact de notre application sur des vies réelles. Nous avons contacté Paul et obtenu sa permission pour re-publier ses histoires, mais nous ne trouvions pas le format qui conviendrait. Jusqu’à ce que nous nous disions : « Et pourquoi ne pas demander aux autres utilisateurs de partager leurs histoires aussi ? »» 

L’application de rencontre est donc sur Facebook et Instagram et demander à ses utilisateurs d’envoyer leurs histoires et promet de partager toutes sortes d’expériences sur leur site. « Nous pensons qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises histoires, car toutes les histoires sont pertinentes et valent la peine d’être partagées », ajoute fondateur de Mint Klavs Sinka. « Nous nommons cette campagne « Trouver l’amour est un voyage, pas une destination » et encourageons les gens à nous écrire leurs histoires. Bien sûr, pour protéger la confidentialité de nos utilisateurs, nous les publierons anonymement. » 

Mint ne se présente pas comme une application particulièrement romantique, branchée ou orientée arrangement de mariage, l’équipe souhaite juste offrir une expérience aussi proche de la vraie vie que possible et propose une interface utilisateur sobre et simple à utiliser, des paramètres de filtrage clairs et la possibilité d’identifier les personnes actives. L’application de rencontres connecte les personnes proches géographiquement les unes des autres et il n’est pas nécessaire de « matcher » avec un autre utilisateur pour lui parler. Il est possible d’envoyer des messages à qui vous voulez. 

« Tout n’est pas toujours rose sur une application de rencontre, vous pouvez faire ce que vous voulez, il reste toujours une part d’aventure à l’équation », explique Katrina, « car la vie elle-même est une aventure. Il est illusoire de promettre aux gens ce qu’ils trouveront sur Mint, nous fournissons un service, mais ce qu’ils en font ne dépend que des utilisateurs. »

Mint estime qu’avec un million d’utilisateurs il y a beaucoup d’histoires intéressantes à raconter et les gens seront prêts à partager.

Avez-vous une histoire de rencontre intéressante à raconter ? Envoyez-la à mint@mint.me

—-

Mint a récemment atteint le million d’utilisateurs enregistrés – seulement un an et demi après son lancement, et il compte environ 100 000 nouveaux utilisateurs chaque mois. Il est possible de s’inscrire en utilisant son compte Facebook et l’application de rencontre fait également un effort supplémentaire dans la vérification des profils et la suppression des faux comptes. L’application est gratuite. Il y a des achats intégrés avec l’option Mint Premium qui permet de passer en mode anonyme, de débloquer des admirateurs, d’avoir des conversations illimitées, de chatter avec des utilisateurs populaires ainsi que de masquer l’âge et la distance.

Mentionné par Forbes comme l’un des 30 premières start-ups baltiques à suivre en 2017, Mint s’est développé principalement en Europe occidentale et figure déjà parmi les applications de rencontre les plus populaires en Scandinavie, et démontre une croissance rapide au Royaume-Uni, en France et dans d’autres pays.

Partagez cette info

Commentaires

commentaires

Catégories Réseaux sociaux

Tags dating histoires rencontres société


3 Votes